Environ 20 % des déchets apportés à la déchèterie sont des végétaux : tontes de gazon, branchages, tailles de haies, etc. Que deviennent ces végétaux ? Sur notre territoire, ils sont valorisés grâce à 2 techniques :

.

.

 80 agriculteurs haut-doubistes co-compostent !

.. Derrière la filière Végétaux se trouve un réseau de 80 agriculteurs qui ont choisi d’utiliser ces végétaux comme ressources pour enrichir le sol de leurs cultures. Ainsi, 90% des végétaux suivent cette filière locale de valorisation, où la qualité des dépôts en déchèterie doit être irréprochable.

Un mélange de végétaux & de fumier

Après avoir été broyés, les végétaux sont mélangés au fumier de l’agriculteur, directement sur sa parcelle sous forme d’un andain. Une fois mûr (après 6 mois environ), le produit sera épandu en tant qu’amendement organique.

.

Découvrir le processus en vidéo :

Image de prévisualisation YouTube

Les végétaux sont de vraies ressources pour nourrir le sol… à condition qu’ils soient dépourvus de plastiques, métaux, cailloux et autres indésirables !

- Sont autorisés dans les végétaux : tontes, feuillages, branches inférieures à 12cm de diamètre, plantes et fleurs.

.

- Sont refusés dans les végétaux :

.

Ces indésirables ne se décomposent pas et se retrouvent donc épandus dans les champs alentours. Les conséquences sont nombreuses : les vaches et animaux sauvages peuvent les ingérer, le sol se retrouve pollué pour plusieurs centaines d’années, certains déchets peuvent provoquer des casses de matériel (broyeur à végétaux par exemple).

Pour que vos végétaux deviennent un compost de qualité, merci de suivre les consignes en déchèterie !

.

 Agriculteurs : si vous souhaitez tester le co-compost sur vos parcelles, contactez-nous par mail !

.


.

Du compost à disposition des habitants

10 % des végétaux collectés en déchèterie sont acheminés à la plateforme de compostage, située à Pontarlier. Cette installation, gérée par Préval, réceptionne les végétaux collectés dans plusieurs déchèteries du territoire, pour les transformer en compost.

 

Après un processus de 18 semaines, le compost est mis à disposition des habitants dans les déchèteries du territoire. Les habitants peuvent se servir dans la limite d’1m3 maximum par foyer, pour permettre au plus grand nombre d’en profiter.

.


Comment utiliser le compost dans son jardin ?
Le compost est un amendement organique qui s’intègre naturellement au terrain pour le nourrir : il ne peut donc PAS servir pour combler ou remblayer un terrain. Il est indispensable de le mélanger selon les proportions suivantes : 1/3 de compost avec 2/3 de terre.

.

Des solutions existent pour valoriser ses végétaux à la maison !
Pour éviter les allers-retours à la déchèterie, il existe de nombreuses solutions pour valoriser les tontes par exemple : les laisser sur le gazon (technique du mulching), protéger les plantations avec (paillage), les mettre dans son composteur… ou pratiquer l’éco-pâturage avec des moutons par exemple (comme sur le terrain de Préval) !

FICHE : Comment valoriser ses déchets verts à la maison ?