Verre et textiles issus de collectes séparées

Le verre et les textiles sont des déchets recyclables collectés en points d’apports volontaires. Que se passe-t-il après la collecte des conteneurs à verre et des bornes de textiles? En quelles ressources sont valorisés ces déchets?

Le verre

Ces emballages sont collectés par camion grue aux points d’apport volontaire et sont expédiés directement en centre de traitement de St Gobain à Champforgeuil ou de « OI Manufacturing » à St Menge (pour la Communauté de communes du Pays de Maîche et La communauté de Communes Entre Dessoubre et Barbèche).

En centre de traitement ils sont triés en plusieurs étapes :

  • Un premier tri manuel élimine les objets de taille importante comme les sacs, les bouteilles en plastique, etc.
  • Un tri mécanique élimine ensuite les métaux ferreux et non ferreux tels que l’acier, l’aluminium, etc.
  • Un tri optique au laser identifie les matériaux infusibles – les plus grands ennemis du calcin ! – c’est à dire la porcelaine, le verre culinaire, la vitrocéramique, etc.
  • Le soufflage isole enfin les éléments légers (papier, bouchons…).

Lorsqu’une collecte de verre contient trop de ces matériaux polluants, elle est alors inutilisable et ne peut être recyclée.

Puis le verre est broyé : le broyat ainsi obtenu constitue le calcin.
C’est ainsi qu’il est transporté chez le verrier.

Les textiles

Ils sont collectés par le Relais, Emmaüs Pontarlier (en partenariat avec Le Relais France) et l’association d’insertion Frip’Vie.
Ils sont ensuite déposés sur une plate-forme de tri pour être séparés :

  • 5 % sont remis en boutique : il s’agit de vêtements jamais portés, des vêtements de marque, …
  • 45 % sont exportés (principalement en Afrique) : tels que les vêtements légers
  • 35 % sont réutilisés, recyclés : 25 % en chiffon, 10 % en isolant (le metisse)
  • 15 % ne pouvant être réutilisés, partent en incinération

Pour en savoir plus, télécharger la plaquette sur le tri et le recyclage des TLC.

Évolution des tonnages collectés sur le Haut-Doubs entre 2012 et 2014 :